La Región

Situé sur la route provinciale no. 59, à mi-chemin entre Winnipeg, la capitale, et la frontière canado-américaine, le village de Saint-Pierre-Jolys est un centre d’affaires et administratif d’une des régions agricoles les plus productives au Manitoba.

Histoire

Son histoire date d’avant la création du Manitoba en 1870. Cette paroisse métisse a accueilli au 19e siècle un bon nombre de colons canadiens-français venant des États-Unis, de l’Acadie et du Québec. On retrouve cette histoire sur le terrain du Musée de Saint-Pierre-Jolys, où l’ancien couvent des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie côtoie la Maison Goulet (la maison d’un des premiers citoyens métis de la région). La Galerie Rivière-aux-Rats, une exposition virtuelle permanente où vous pouvez vous procurer des oeuvres récentes de Réal Bérard.

La population du village de Saint-Pierre-Jolys est à plus de 70% canadienne- française, lui donnant son caractère bilingue et attirant des services administratifs régionaux bilingues de la province du Manitoba, notamment dans le domaine de l’agriculture, et du gouvernement fédéral comme le détachement régional de la Gendarmerie royale du Canada.

Le village lui-même offre à ses résidents et ses commerçants tous les services locaux nécessaires à la vie moderne de ce siècle: des puits communautaires, un service d’égout municipal, un hôpital (1996) qui fonctionne comme centre médico-social, une école communautaire française M à S 4 avec son centre de petite enfance, une école immersion M à S 1 et une école secondaire 1 à S 4, une aréna, une bibliothèque régionale (qui offre les services d’Internet). La Caisse Provencher est l’institution financière qui dessert les résidents de Saint-Pierre-Jolys.

Ce village canadien de l’Ouest a une vie associative et culturelle riche et diversifiée. Peu importe la saison, les habitants de Saint-Pierre-Jolys ne ratent jamais l’occasion de fêter leur caractère et leurs origines canadiennes- françaises.

Une cabane à sucre, avec du sirop d’érable produit localement, a lieu au printemps, une vente débarras partout au village en juin et une vente d’artisanat en novembre. Durant l’été, c’est la fameuse foire estivale des Folies Grenouilles. Ce n’est pas un hasard si le nom «Canadien» a longtemps été associé aux équipes locales de hockey.

Services locaux

Les services municipaux comprennent un service d’égout, de récupération des vidanges et du récyclage, d’un camion-pompier et d’un service d’ambulance. Le village a aussi une clinique de vétérinaires.

Le gaz naturel est disponible. Grâce au câble, plusieurs postes de télévision française et anglaise peuvent être captés.

Pour les sportifs, il y a un aréna avec glace artificielle et des terrains de balle. À 10 minutes se trouve le Parc Provinciale de Saint-Malo. Un avocat a un bureau satellite dans le village.

Les services de santé

Les soins de santé sont assurés avec le nouvel hôpital(1996). Le Centre Medico-Socio De Salaberry coordonne les soins de santé du village et de la municipalité avoisinante. En plus des bureaux des médecins, il y a une clinique de soins dentaires, une clinique de soins personnels, un service de chiropracticien et des bureaux des ministères provinciaux de la Santé et des Service à l’enfance et la famille. Le Manoir de Saint-Pierre-Jolys et le Repos Jolys sont les chez-soi idéaux des personnes âgées.

La vie communautaire

Voici la liste des associations présentes à Saint-Pierre-Jolys: Église catholique, bibliothèque publique, prématernelles (français), Manoir Saint-Pierre-Jolys, Presbytère, Chevaliers de Colomb, Chambre de commerce, Société historique, Association de la Faune, Comité culturel, Club d’âge d’or, Musée, Centre communautaire, Club de Motoneige, Club de Ski de fond, Corporation de développement communautaire Chaboillez.